Parodontologie

antérieur, avec un sommet moins pointu en postérieur. Cette pointe soutient la papille gingivale qui remplit l’espace interdentaire. Ce schéma est impossible à reproduire avec un implant dentaire qui pour la papille nous donne une fausse gencive en résine ou autres matériaux, tels que la zircone ou la céramique.

Il est important de rappeler que cette maladie n’attaque pas les dents, mais l’os autour des dents. Ceci veut donc dire que, premièrement, nous n’avons pas suffisamment d’os pour implanter de fausses racines (implant) et deuxièmement, la bactérie parodontale va continuer à attaquer l’os via le pourtour des implants.

Mais docteur, la greffe osseuse existe ! C’est vrai que la greffe osseuse est de plus en plus maîtrisée grâce à la chirurgie parodontale innovante. Mais il y a un grand “mais” ! Pour que cette greffe osseuse soit réussie, il faut éviter toutes sortes de pressions, donc toutes sortes de port de prothèse, qui est la plupart du temps gênant pour les patients. Ici, ce n’est pas une généralité, et chaque cas est différent.

Quelle est la cause de la maladie ? La cause est une infection bactérienne, qui peut donner naissance à deux types de parodontite : soit juvénile et agressive, soit chronique.

Quelles sont les conséquences de la maladie ? Perte progressive de l’attache gingivale et résorption osseuse menant à la perte des dents si celle-ci n’est pas traitée de façon urgente. La mauvaise haleine est également une conséquence de cette maladie. Il existe également d’autres conséquences sur la santé de manière générale, notamment le risque d’infection pulmonaire ou cardiaque, pouvant mettre en péril le pronostic vital.

Fort heureusement, notre système immunitaire se défend très bien face à cette infection bactérienne et crée l’inflammation au niveau gingival afin d’empêcher la propagation de ces bactéries dans le reste du corps. Le système immunitaire à ce niveau joue un rôle de policier en créant de l’inflammation. Cette inflammation au niveau parodontal est elle-même la cause de la perte osseuse et, in fine, la perte des dents.

Doit-on attendre avant de soigner cette maladie ? Il faut impérativement soigner cette maladie de manière urgente, car les conséquences sont irréversibles et peuvent s’avérer très dangereuses pour la santé de notre organisme. On ne va tout de même pas laisser ces micro-organismes gagner du terrain et nous mener à la perte des dents.

Est-ce que le tabac empire la maladie ? Oui, le tabac a un effet très néfaste sur la maladie. Il est strictement conseillé d’arrêter complètement le tabac lorsqu’on diagnostique cette maladie et de passer immédiatement vers la cigarette électronique en diminution progressive de la quantité de nicotine et jusqu’à l’arrêt total.

Quels sont les autres facteurs de risques qui empirent la maladie ? Le stress, le diabète, la mauvaise hygiène buccale, une mauvaise hygiène de vie.

Quel est le traitement de la maladie parodontite ? Vu que la maladie est une maladie infectieuse, le traitement serait par conséquent une désinfection. Grâce à la dentisterie innovante, nous pouvons depuis plusieurs années réaliser une désinfection réussie à un taux de réussite qui avoisine les 100 % grâce à l’utilisation du laser, mais également grâce à l’avancée des recherches biomédicales qui ont permis la mise au point d’un antibiotique qui est une association entre deux molécules à des concentrations très précises, notamment la chlorhexidine digluconate et le cétylpyridinium biphosphate. Nous appelons ce traitement également surfaçage conservateur, pour bien le distinguer du surfaçage radiculaire, agressif à instrument métallique tranchant, curettes manuelles, pouvant détruire le parodonte et retirer le cément, qui est la couche radiculaire superficielle qui permet la liaison entre la gencive et l’os d’un côté et la dent de l’autre. Cette couche est primordiale pour la cicatrisation de la gencive et la diminution, voire la disparition des poches dans le meilleur des cas.

Il est très rare que l’on doive effectuer un surfaçage à ciel ouvert, c’est-à-dire en ouvrant la gencive et ensuite en la suturant. Cette technique a été abandonnée grâce à la parodontologie moderne qui nous permet de traiter la maladie en passant par les poches elles-mêmes, et en diminuant le pourcentage d’infection postopératoire.

Le traitement doit être suivi rigoureusement par un entretien psychodentaire strict et répétitif à domicile et ce, à vie.

Si vous avez l’un de ces symptômes cités dans ses explications, veuillez consulter d’urgence. Cela vous aidera et nous aidera à vous soigner. Chaque jour compte, et ce n’est pas du tout avantageux pour le patient. Consulter d’urgence!

Prendre rendez-vous

Dr. Jamil Choukair

Brussels

Medidentale (18)
Révélez la beauté naturelle de votre sourire !

Transformez le sourire de vos rêves en une réalité. avec le Dr. Choukair.

Vous bénéficierez de conseils personnels et adaptés pour le traitement quotidien de votre bouche, et les meilleures options pour faire vos choix d’esthétiques dentaires.

Formulaire de contact
Vous avez des questions concernant un traitement dentaire ?

Vous avez besoin d’un devis ?

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.
Name
Retour en haut